Quelle formation faire pour devenir fleuriste ?

Publié le : 06 décembre 20213 mins de lecture

Entre la passion pour les fleurs et l’envie d’égayer le quotidien des gens, le travail d’un fleuriste a de quoi vous faire rêver. Il ne se limite pas seulement à effectuer de jolis arrangements floraux et à les bien disposer en vitrine, mais demande aussi un réel savoir-faire et beaucoup de qualités afin d’accompagner au mieux les clients dans les moments importants de leur vie. Alors, quelle formation devez-vous suivre pour devenir un bon fleuriste ?

En quoi consiste le métier de fleuriste ?

Le métier de fleuriste comporte plusieurs aspects parfois très différents les uns des autres. Il s’agit d’un art floral pratiqué dans une fleuristerie. Cela peut par exemple concerner l’horticulture, la botanique, la composition florale et les végétaux. En tant qu’intermédiaire entre l’horticulteur ou le grossiste et le client, le fleuriste travaille aussi dans un commerce d’agrément. Mais avant toute chose, c’est un botaniste professionnel qui connaît bien les fleurs sur le bout des doigts. Il doit aussi se servir de ses connaissances au quotidien afin de travailler et d’entretenir les fleurs (les traiter, les tailler, les assembler…) Notez que la connaissance des plantes ne suffit pas, mais il doit également savoir les vendre.

Comment pouvez-vous devenir fleuriste ?

C’est vrai qu’aucun diplôme n’est obligatoire pour travailler ou s’installer en tant que fleuriste. Il est toutefois recommandé de suivre une formation pour apprendre les bases solides nécessaires pour ouvrir votre propre commerce ou pour décrocher un emploi. Le diplôme incontournable que vous avez besoin avant de vous lancer dans ce monde est en fait le CAP fleuriste. Il se prépare en deux ans et accessible après la 3e en lycée professionnel ou en CFA. Les titulaires d’un BP fleuriste peuvent aussi ouvrir leur propre point de vente. Il est ensuite possible de poursuivre vos études pour en intégrant un bac pro technicien conseil-vente ou encore un BM fleuriste bac +2.

Quelles sont les qualités requises d’un fleuriste ?

Si le métier de fleuriste peut paraître assez simple, il requiert un certain nombre de qualités et d’expériences. Sachez qu’il n’est pas qu’un simple commerçant, mais il est aussi doté de compétences artistiques et techniques pour servir ses clients. Ce sens artistique développé lui permettra de faire des créations originales qui séduiront les acheteurs. Sa journée commence très tôt le matin et il peut aussi travailler le dimanche et les jours fériés, souvent avec des services de livraison. En magasin comme en jardinerie, il n’est pas du tout au repos. Tout cela demande une grande résistance physique. Le fait d’avoir un bon sens relationnel est aussi primordial, puisqu’il doit se communiquer avec les consommateurs.

Plan du site